Jérôme conseille à Kévin de ne pas se laisser envahir par la haine

08 avril 2019 19:36

Alors qu’il se rend sur la tombe de Jenny, Kévin lance à son père : « Y’a toujours pas la plaque. Il réplique : « Je vais aller voir le graveur pour qu’il accélère ». Son fils est triste : « Quand je pense que Jenny est là-dedans et que je bosse tous les jours sous les ordres de l’enfoiré qui l’a tuée ! ». Son père tente de lui faire comprendre qu’il a tort de prendre les choses comme ça. Le demi-frère de Tom lâche : « C’est la vérité ! ». Jérôme explique : « Tu cherches un coupable parce que t’as de la peine, c’est tout ».

L’adjoint de sécurité demande : « Une journée d’enquête papa ! Tu trouves ça normal ? Le résultat c’est quoi ? Nebout innocent ! Et son flingue, il a tiré tout seul peut-être ? ». Le mari de Laetitia lui rappelle : « Tu te souviens d’Issa ? Comme Djawad et sa mère m’ont haï quand il est mort. Toi aussi tu m’en as voulu. Ils m’ont pris pour un assassin. Nebout a des remords. Et lui non plus n’a jamais voulu faire de mal ». Kévin s’énerve : « Toi aussi tu penses que c’est un accident ? ». Jérôme confirme : « Un accident tragique, oui ». Son père poursuit : « Je suis désolé mais y’a aucun coupable dans cette histoire. T’as tort de te laisser envahir par la haine. Ça sert à rien. Ça va juste te rendre plus malheureux. C’est tout ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)