Samia / Anémone : Grosse tension autour de l'application « Safe » !

 

Samia / Anémone : Grosse tension autour de l’application « Safe » !

04 / 04 / 2019

 

Alors qu’il est à un cocktail au Mucem avec Samia, Hadrien Walter lance : « On a bien fait de venir tôt. Y’a pas grand monde pour l’instant ». Il lui remet une coupe de champagne : « Tenez » et lui présente Anémone : « Maintenant qu’elle est abordable, on va en profiter ». La mère de Jeanne lâche : « Heureusement que vous êtes là. Vous allez me sauver de cet ennui mortel ». Le député dit : « Laissez-moi vous présenter une jeune femme brillante : Samia Nassri ». Anémone se tourne vers elle : « On se connaît ? ». La mère de Lucie confirme : « Oui. On s’est déjà rencontré, oui. Enchantée ».

La mère de Jeanne poursuit : « Enchantée. Oh ! Mais c’est vous qui avez inventé cette application pour que les femmes puissent donner l’alerte ? J’ai vu votre vidéo ». L’ex-femme de Jean-Paul demande : « Vous avez téléchargé mon application alors ? ». Anémone lui apprend que non : « Pas vraiment non. Je reconnais que ça peut être très utile en cas de véritable agression. Mais je trouve que cette application n’est pas sans danger ». La prof de self-défense l’interroge : « Comment ça ? ». Elle explique : « Les femmes risqueront de donner l’alerte pour un oui ou pour un non dès qu’elles se feront siffler ou qu’on leur mettra la main aux femmes ». Samia annonce : « Le harcèlement de rue c’est un délit maintenant ». La mère de Jeanne révèle : « D’ailleurs pour moi c’est une dérive. Personnellement je revendique le droit à être importunée ». Hadrien Walter tente de lui faire comprendre : « Mais cette application justement pourrait vous permettre de choisir qui vous importune ». Anémone termine : « Un clin d’œil ou un compliment n’a jamais tué personne. Ça fait partie du savoir-vivre à la française ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin