Léo est invité à dîner chez les Belesta !

 

Léo est invité à dîner chez les Belesta !

28 / 03 / 2019

 

Kévin s’emporte contre ses parents : « Pourquoi vous avez invité le Capitaine Castelli à bouffer ? ». Laetitia dit : « C’est la moindre des choses. Mais il est où le problème ? ». Jérôme demande : « Pourquoi ça te dérange là ? ». Leur fils répond : « Ça me dérange parce que c’est la honte ! Franchement on va se dire quoi en plus ? ». Son père explique : « On va parler de toi, de ton avenir dans la police. Voilà ». L’adjoint de sécurité lance : « Mais c’est bon je suis plus au bahut ! Vous avez pas besoin de jouer les bons parents d’élève ! Je vais passer pour qui moi ? ».

Jérôme tente de lui faire comprendre : « Pour un jeune dont les parents se soucient de son avenir ». Kévin est vraiment agacé… Léo arrive un peu en avance avec un bouquet de fleurs pour Laetitia. Elle est touchée : « Merci. Il fallait pas ». Jérôme le remercie d’être venu : « Ça nous fait plaisir. J’ai pris du champagne. C’est un bio conseillé par des collègues. Il paraît qu’il fait pas mal au crâne ». Le Capitaine Castelli est mal à l’aise : « C’est gentil mais »… Le père de Kévin le coupe : « Vous préférez une bière ? ». Il annonce : « Je bois jamais. Je suis un ancien alcoolique. Mais j’ai ce qu’il me faut : mon jus de tomates. Règle numéro un : un flic n’est jamais pris au dépourvu ».

Pendant le repas, Léo raconte des anecdotes de ses débuts dans la police et lance : « En tout cas il y a une chose que je peux vous dire, c’est que votre fils il a de l’avenir. Il sait se montrer discret. Il regarde. Il écoute. Tu feras un très bon enquêteur ». Jérôme est surpris par ses propos : « Enquêteur, carrément ?! ». Laetitia trouve que c’est un très beau compliment. Le Capitaine Castelli révèle : « Moi quand j’ai commencé, j’étais gardien de la paix. Je mettais des PV sur les voitures. C’est ça qui est bien dans ce boulot, c’est qu’on peut grimper les échelons. Faut avoir la niaque mais c’est possible ! ». En rigolant, Kévin dit : « Moi je vais être Commissaire ou Préfet ». Léo est trouve que c’est bien de viser haut : « On a besoin de jeunes comme lui. Et puis il a une qualité indispensable chez un flic : il y croit. Si vous me trouvez chiant, il faut me le dire ? Non parce que parfois… Je suis tellement passionné ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin