Gabriel tente de faire comprendre à Baptiste qu'il ne doit plus compter sur Thérèse

 

Gabriel tente de faire comprendre à Baptiste qu’il ne doit plus compter sur Thérèse

28 / 03 / 2019

 

Alors qu’il prend un café avec Gabriel, Baptiste lance : « Comment ça va ma sœur ? Elle est toujours en mode rebelle cheveux aux vents ou elle est redescendue un peu ? ». Il répond : « Elle a un peu besoin qu’on la laisse respirer. Tu peux comprendre après ce qu’elle a vécu, non ? ». Le copain d’Emma lâche : « Attends parce que je l’empêche de respirer moi ? ». Le mari de Thomas dit : « Disons que t’as pas avoir tendance à te reposer sur elle un peu ». Son fils cherche à savoir : « D’où je me repose sur elle ? Pour Mathis ? Pour le petit je lui ai jamais rien demandé d’accord ? C’est toujours elle qui a voulu jouer à la super tata ».

Le Docteur Riva balance : « Y’a pas que Mathis. Le déménagement, les courses, la paperasse, la banque, La Poste,… Enfin tu la dérange en permanence ». Baptiste est agacé : « Mais putain c’est ma sœur ! Enfin je sais pas, on se rend des services, c’est normal, non ? ». Gabriel le questionne : « T’as jamais eu l’impression de tirer un peu sur la corde ? ». Le copain d’Emma explose : « Mais c’est quoi en fait ? Vous vous êtes ligués contre moi ? Il s’est passé quoi dans votre grotte là ? ». Le mari de Thomas révèle : « On a pris conscience que la vie est courte ». Le père de Mathis poursuit : « Et parce que vous avez eu une illumination moi je peux plus rien demander à Thérèse, c’est fini ? Parce que bientôt je lui parle j’ai l’impression de la déranger quoi. Un exemple tout con : là par exemple aujourd’hui Roland il garde le petit, je pourrais en profiter pour je sais pas aller à la salle, profiter un peu. Au lieu de ça je suis obligé de rester chez moi pour attendre que le mec du câble vienne réparer internet. Tu trouves ça normal toi ? ». Son père l’interroge : « Donc en fait c’est Thérèse qui doit attendre à ta place en gros ? ». Son fils confirme : « Ouais, ça serait l’idée. Juste pour que je souffle un peu. Jusqu’à aujourd’hui elle l’a fait et y’a jamais eu de problème ». Gabriel annonce : « Et bah c’est fini ce temps là. Il va falloir te débrouiller autrement ». Baptiste pense qu’il sait s’y prendre avec sa sœur et qu’elle va finir par lui dire oui.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin