CLASH ! Thérèse et Baptiste : Ils coupent les ponts !

 

CLASH ! Thérèse et Baptiste : Ils coupent les ponts !

21 / 03 / 2019

 

Alors qu’elle se rend dans un endroit abandonné, Thérèse lance à Baptiste : « Tu reconnais ? ». Il réplique : « Bien sûr que je reconnais. C’est là qu’on venait quand on faisait le mur au foyer ». Sa sœur lâche : « Quand tu faisais le mur ». Le copain d’Emma dit : « Toi aussi ». Thérèse confie : « Oui mais j’ai jamais vraiment voulu ». Baptiste cherche à savoir : « Ça veut dire quoi ? Que je te forçais peut-être moi ? ». Thérèse révèle : « Ce n’est pas ce que je dis mais j’avais souvent peur qu’il t’arrive quelque chose, que tu fasses des conneries si j’étais pas là pour te couvrir. Que tu sois dans la merde ».

Le père de Mathis affirme : « Moi aussi j’ai toujours été là pour toi s’il y avait un problème ». Sa sœur indique : « Mais t’as toujours su faire passer tes besoins et tes désirs avant les miens ». Baptiste est surpris : « Ok. Admettons que moi je pensais plus à moi que toi tu pensais à toi. Et encore je suis pas sûr. Mais ça n’avait pas l’air de te gêner ». Thérèse tente de lui faire comprendre : « J’étais sous influence. Tu vois depuis toute petite je suis dépendante de toi ». Le copain d’Emma explique : « Attends je suis ton grand-frère. On n’avait pas de parents. Ça me semble normal, non ? ». Sa sœur trouve que ce n’est pas normal de ne pas réussir à couper le cordon. Baptiste la questionne : « Parce qu’il y a un cordon entre nous maintenant ? ». Elle confirme : « Je me sens amarrée à toi. J’ai vraiment besoin de prendre le large là ». Le père de Mathis s’énerve : « Et prendre le large c’est pas ce que tu fais en partant à Londres ? Je t’ai empêché de le faire oui ou non ? Non ! Alors c’est quoi ton sketch ?». Thérèse demande : « Pourquoi tu te sens obligé de réduire ce que je viens de te dire à un sketch ? ». Baptiste est en colère : « Allez ça y tu vas faire la meuf susceptible en plus. Tu sais quoi ? Moi j’ai pas envie de m’embrouiller avec toi d’accord ? Le cordon y’a pas de souci, je le coupe. Regarde j’ai même pas mal ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin