Théo Bertrand : « Kévin, flic ? J'ai pensé à une blague des auteurs ! »

 

Théo Bertrand : « Kévin, flic ? J’ai pensé à une blague des auteurs ! »

01 / 03 / 2019

 

Depuis près de cinq ans, Théo Bertrand interprète Kévin dans Plus belle la vie. Un jeune homme en échec scolaire qui a finalement décroché son BAC avant d’intégrer, à la surprise de tous, – lui compris – la police. Sur la bonne voie, Kévin se voit perturber par le retour de son ex, Jenny, une jeune femme instable et à la rue. Pour l’excellent site toutelatele.com, l’acteur s’est confié sur les récents rebondissements liés à son personnage. Extrait.

Il y a quelques mois, en apprenant la reconversion de Kévin dans la police, avez-vous cru à une blague ?

Théo Bertrand : « Quand Sam (Chemoul, interprète de Tom, le demi-frère de Kévin) m’a dit que j’allais devenir flic, j’ai rigolé car on passe notre temps à se faire des blagues. Au bout d’un moment, j’ai demandé à la production et tout le monde me l’a confirmé. Même en lisant les textes, j’ai pensé qu’ils avaient poussé plus loin la vanne. Je n’y ai réellement cru qu’en tournant les scènes et j’ai appelé ma mère pour lui dire ! ».

Kévin est-il le pendant de Nathan, lui aussi mauvais élève puis vagabond, avant de finalement trouver une voie inattendue, l’enseignement… ?

« Avec Thibaud (Vaneck, interprète de Nathan), nous avons toujours eu cette réflexion. Tout ce que j’ai joué a été joué par Thibaud auparavant. Nous avons été tous les deux des losers en amour et nos personnages partagent de nombreux aspects. Lors d’un prime, Nathan avait donné des conseils en amour à Kévin ; c’était très drôle et cela aurait pu être davantage exploité ».

Jenny a fait son retour. Et si votre personnage a évolué dans le bon sens, ce n’est pas le cas de son ex…

« Jenny reste fidèle à elle-même et l’écart est important entre les deux. Kévin le constate ».

Laetitia, la maman de Kévin, s’est inquiétée pour son fils à la seconde où elle a revu Jenny. Ce renouveau est-il réellement menacé ?

« Forcément, Jenny va perturber Kévin. Mais de là à le faire retomber dans ses travers, à voir… De mon côté, ce renouveau me plaît et j’aimerais que mon personnage s’équilibre. Récemment, il a eu le droit à de l’adrénaline, des responsabilités et il a sauvé un gars qui lui rappelait son père ».

Vous tournez beaucoup de scènes avec l’expérimenté Pierre Martot (Léo). Si Kévin est impressionné par la prestance de son équipier, que vous inspire votre partenaire de jeu ?

« Pierre est ma rencontre de 2019 ! Je le connaissais un petit peu et je me marre énormément avec lui. Cet acteur est génial, il a trente ans de métier et j’essaie de m’en inspirer. Moi, je lui apprends du son et des danses (rires). Au commissariat, ils étaient contents de mon arrivée car les morts et les intrigues lourdes avaient pris le pas sur l’humour ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin