Mila est écœurée par Valère qui lui a menti

 

Mila est écœurée par Valère qui lui a menti

08 / 02 / 2019

 

Au Bar du Mistral, Alison lance à Alison qui est en cuisine : « J’en reviens pas que Valère m’ait jetée comme ça ». Cette dernière réplique : « Au moins maintenant tu sais qui c’est ». L’adolescente lâche : « Ouais. Un petit bourge qui a honte de sortir avec une meuf de cité ». Alison est surprise : « En même temps il n’a pas une dégaine de bourge hein ». Mila s’énerve : « Et moi j’ai une gueule de meuf de cité ? ». Alison l’arrête : « Hey, oh, ça va. Calme-toi ! Tu m’as pris la tête avec ton histoire tout le week-end. Je suis là. Au lieu de bosser je suis en train de t’écouter ».

Mila confie : « Je ne comprends pas. Il avait l’air sincère avec moi ». Sa sœur tente de lui faire comprendre : « Ils sont tous sincères jusqu’à ce que tu grattes un petit peu ». L’adolescente poursuit : « C’est lui qui voulait que j’assume devant mes potes. Il voulait qu’on s’affiche et il me disait qu’en amour il voulait s’engager ». Alison indique : « Mais ça c’est des belles paroles pour te pécho ma chérie ». Mila est intriguée : « Si c’est parents sont blindés, pourquoi il est obligé de bosser après les cours ? ». L’employée du Bar du Mistral ne le sait pas : « C’est juste un petit fils de qui a juste besoin de sensations. Si ça se trouve, le taf c’est juste pour faire chier ses parents ». L’adolescente est dégoûtée : « Il faut toujours que ça tombe sur moi ce genre de plan ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin