Samia et Estelle sont troublées par la ressemblance entre Mathilde Vasquez et Victoire

30 janvier 2019 12:32

En terrasse au Bar du Mistral, Eugénie réalise une interview vidéo : « Sacha, Mathilde, merci d’être avec nous. Vous venez de traverser une épreuve terrible. Comment vous avez fait pour tenir ? ». Le fils de Seta répond : « C’était très dur. Mais ce qui a tout changé c’est qu’on était ensemble ». Victoire (redevenue Mathilde) partage son avis : « Sans lui, je n’aurais pas pu résister ». Sacha explique : « Même quand on était enfermés dans le noir, qu’on savait plus si c’était le jour ou la nuit, on sentait la présence de l’autre ». La jeune femme indique : « Et ça changeait tout ».

Le fils de Seta avoue : « Ce qui s’est passé là-bas, ça nous a beaucoup rapprochés ». Victoire révèle : « On ne pouvait pas toujours communiquer mais parfois on chuchotait ». Estelle lance à Samia : « C’est le sosie de Victoire cette nana, c’est dingue ! ». La policière réplique : « C’est clair ! Si ça se trouve, c’est juste une impression ». Sacha poursuit : « On imaginait notre vie après notre libération et puis petit à petit on a compris qu’on ne pouvait plus se quitter ». Eugénie trouve que c’est incroyable qu’ils soient amoureux. L’esthéticienne lâche à la prof de self-défense : « T’imagines Sacha ce qu’il a dû ressentir la première fois qu’il l’a vue ? ». La mère de Lucie dit : « C’est peut-être pour ça qu’il a eu un coup de foudre ». La journaliste balance : « Vous êtes les rescapés de l’amour ! ». Sacha et Victoire annoncent qu’ils vont se marier… Samia trouve ça très romantique : « Un cauchemar qui se transforme en conte de fée ». Eugénie souligne : « Sauf pour Luna. En plus juste sous ses fenêtres ». La journaliste continue l’entretien : « Alors qu’est-ce que ça vous fait d’être de retour à Marseille ? ». Sacha révèle : « Une joie immense. Surtout d’être ici, dans mon quartier ». Victoire apprend à Eugénie qu’ils vont s’installer ici.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)