Ariane avoue à Jean-Paul avoir vraiment eu peur de mourir !

10 janvier 2019 00:17

Après le braquage, Ariane, qui est à l’hôpital, annonce à Jean-Paul que le médecin est d’accord pour la laisser sortir. Il dit : « Et moi je peux t’embrasser sans te faire mal ? ». Elle lance : « Tu m’as porté la poisse à imaginer le pire tout le temps ». Le Lieutenant Boher lui présente ses excuses : « Je suis désolé. Comment tu te sens ? ». La blonde confie : « En colère ! Contre-moi surtout ! J’étais à ça de choper mon arme et de les arrêter. J’aurais pu essayer au moins. Jouer sur l’effet de surprise, je sais pas ! ».

Le Lieutenant Boher indique : « Arrête. Ils n’auraient pas hésité à te tirer dessus. Ils étaient 4, déterminés. Moi je suis bien content qu’un connard était là pour t’empêcher d’intervenir ». Ariane lâche : « Je peux te dire que si je le retrouve celui-là, je lui arrache les couilles ! ». Le papa de Lucie avoue : « Et moi je lui lève une statue tu vois ? ». Sa compagne le questionne : « Tu sais si on a une piste ? ». Il répond : « Non, rien pour l’instant. Bon, de toute façon on va arrêter de parler de ça parce que tu reprends le boulot lundi. D’accord ? Alors maintenant on va s’occuper de toi. Fini le boulot ». Ariane révèle avoir eu peur à un moment. Il termine : « Pas autant que moi ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)