Abdel à Karim : « Putain, je suis vraiment qu’une merde papa » !

10 janvier 2019 00:27

Le soir, dans Marseille, Abdel se confie à son père : « Papa, j’ai parlé à Raphaël Cortez. Je lui ai dit où il pourrait trouver Mathias demain ». Karim est surpris : « Pourquoi ? ». Son fils répond : « Parce qu’Alison allait gâcher sa vie si elle partait avec lui dans le pacifique ». Son père l’interroge : « Parce que tu trouves qu’Elsa a gâché sa vie en me suivant ? ». L’avocat lâche : « Super ! Alors moi qui pensait que ça me ferait du bien de parler avec toi… En fait pas du tout… Tu m’enfonces »… Karim balance : « Qu’est-ce que tu croyais ? Que j’allais t’applaudir ? ».

Abdel confie : « Quand même pas. Mais je pensais que je comprendrais ». Son père avoue : « Ecoute, je vais être honnête avec toi. Je la trouve sympa cette Alison. C’est une chouette fille ». L’avocat lance : « Bah justement ! Tu ferais quoi à ma place ? Tu la laisserais partir ? ». Le compagnon d’Elsa le questionne : « Tu ressens quoi pour elle exactement ? ». Abdel révèle : « Elle me touche. Bon, de toute façon, elle me supporte pas. Enfin, elle me supporte plus. D’ailleurs, elle me déteste ». Karim n’y croit pas : « C’est pour ça que tu te préoccupe de son avenir ? ». Son fils culpabilise : « Je vais laisser un mec se faire tuer demain. Putain je suis vraiment qu’une merde papa ». Le compagnon d’Elsa tente de le rassurer : « Mais non mon fils, t’es amoureux, c’est tout ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)