Alison ordonne à Abdel de dégager !

03 janvier 2019 02:11

Devant le Bar du Mistral, Abdel engage la conversation avec Alison : « Je voulais m’excuser pour vendredi. J’aurais pas dû t’embrasser. Je sais ». Elle réplique : « Ouais, c’était très con. Je te le confirme ». L’avocat poursuit : « Alors après te tirer à l’autre bout du monde avec un mec en cavale c’est pas l’idée du siècle, tu sais ». Elle lance : « Et donc quoi, tu espérais quoi ? Me retenir en me faisant croire que tu me kiff ? ». Le fils de Karim confie : « Peut-être. Oui ». La sœur de Mila lâche : « Eh bah tu sais quoi ? Y’a deux / trois semaines ça aurait peut-être marché mais là c’est terminé ! Tu m’as trop prise pour une conne ! ».

Abdel affirme : « Mais qu’est-ce que tu racontes ? Je t’ai jamais prise pour une conne ». L’employée du Bar du Mistral explose : « Quoi ? Mais tu m’as pas ignorée comme une bouffonne pendant des mois ? Tu m’as traitée comme une merde ! ». L’avocat refuse de la laisser dire ça : « Non mais pas du tout ! J’ai jamais fait ça ! Pourquoi tu dis ça ? ». La jeune femme balance : « Bien sûr que si ! Et maintenant que je me barre, tu regrettes ! ». Abdel la met en garde : « Je ne sais pas si t’es au courant mais la Nouvelle-Zélande est membre d’Interpol. Donc elle va collaborer avec la police française ». Alison annonce : « Bah on ira ailleurs, c’est tout ». Le fils de Karim la questionne : « Où ça ? ». Elle répond : « Tu le sauras quand je t’enverrais une carte postale. Si je t’en envoie une. Qu’est-ce que tu fous encore là ? Tu vois pas qu’on a plus rien à se dire ? Allez, casse-toi ! ». Abdel termine : « Tu fais une énorme connerie, une grosse connerie ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)