Samia a très peur pour Lucie !

 

Samia a très peur pour Lucie !

25 / 12 / 2018

 

A la maison, Jean-Paul met un bonnet et prépare un sac dans lequel il met des gants, un flingue et une lampe. Puis, il envoie un message à Mathias : « RDV dans deux heures. Discret cette fois ». Quelques instants après arrive Samia : « T’es prêt ? Je préfère qu’on soit un peu en avance. Me dis pas que t’as oublié qu’on allait chercher Lucie à l’aéroport ». Il réplique : « Non. Bien sûr. Par contre j’ai oublié de te dire que je pourrais pas venir avec toi ». Son ex-femme lance : « Tu déconnes là ? ». Le Lieutenant Boher tente de se justifier : « Non. J’ai une urgence. Je suis coincé. Je suis désolé ».

La prof de self-défense lâche : « Notre fille était super contente qu’on vienne la chercher tous les deux ». Il répète : « Oui, je sais. Je suis désolé ». Samia balance : « T’es souvent désolé en ce moment ! Mais ça change rien à ton attitude ! Tu continues à faire comme si on n’existait pas ! ». Jean-Paul s’énerve : « Putain mais merde ! J’ai un cas de force majeure ! Tu peux le comprendre ? ». Elle l’interroge : « Et c’est quoi ce cas de force majeure ? On peut savoir ? Parce qu’on dirait que tu vas braquer une banque sapé comme ça ! ». Il lui fait croire qu’il est en planque sur une grosse affaire. Samia sait très bien que c’est faux : « Encore un mensonge ! Je vois bien que t’es dans la merde jusqu’au cou ». Le Lieutenant Boher poursuit : « Je ne peux pas tout te raconter. Mais je t’assure. Tout va s’arranger rapidement ». La prof de self-défense insiste : « C’est pas illégal au moins ? ». Il réplique : « Mais non. Arrête avec ça ». La jeune femme est inquiète : « Notre fille ne va pas être en danger ? Car tu l’as envoyée loin mais là elle rentre ». Jean-Paul promet que de ce côté-là c’est sécurité.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin