Eric sur le point de faire fermer le Bar du Mistral !

19 décembre 2018 20:48

Eric, qui est dégoûté de ne pas pouvoir faire le réveillon du 31 décembre ici comme Thomas a réservé la salle à Gabriel prend des mesures avec un mètre. Il annonce que les tables et les chaises de la terrasse dépassent de 2 centimètres la limite autorisée. Le père adoptif de Thérèse et Baptiste se propose de tout reposer et l’interroge : « D’habitude c’est pas la police municipale qui s’en occupe ? ». Le Capitaine Norman répond : « Si. Mais là c’est moi qui ait constaté l’infraction et c’est moi qui ait commencé à rédiger un PV ». Thomas est choqué : « Vous n’êtes pas sérieux ? ».

Eric l’interroge : « C’est bien vous le patron ? Alors comment ça se fait que l’autorisation de voirie soit rédigée au nom de votre père ? ». Le mari de Gabriel explose : « Bon, c’est quoi ce contrôle là ? ». Le policier dit : « Je ne fais que mon métier. Et il va peut-être falloir songer à fermer l’établissement le temps de régulariser la situation ». Thomas balance : « Pour 2 centimètres et un papier à signer, c’est une blague ? ». Eric ajoute : « Et le mineur qui est en train de boire une bière, on en parle ? Je l’ai contrôlé. Vous voulez qu’on vérifie ensemble ? Il faut garder les yeux ouverts et savoir faire les bons choix ».  Quand il s’en va, le mari de Gabriel apprend à Roland que le policier l’a carrément menacer de faire fermer le bar… Le mari de Mirta lui rappelle : « Je te l’ai dit. Tant que ce flic n’aura pas la salle, il nous lâchera pas ». Thomas trouve que c’est de l’abus de pouvoir. Roland lui suggère de faire céder Gabriel : « Ça règlerait le problème ». Le père adoptif de Thérèse et Baptiste est d’accord pour parler à son mari…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)