Alison tient tête à Abdel qui se mêle de sa vie privée !

19 décembre 2018 08:44

Sur le Vieux-Port, Abdel engage la conversation avec Alison : « Je peux te parler deux minutes ? ». Elle réplique : « T’es au courant qu’on habite ensemble ? Si t’as un truc à me dire, t’es pas obligé de me choper dans la rue ! ». L’avocat annonce : « C’est à propos de Mathias. On ne peut pas continuer à l’héberger comme ça ». Elle est surprise : « Pourquoi ? Il est super réglo. Il m’a déjà filé le fric pour sa chambre. Il faut qu’on partage d’ailleurs ». Le fils de Karim est catégorique : « Parce qu’il ne peut pas rester là et toi tu ne peux pas traîner avec lui. Il n’est pas fait pour toi, voilà ».

L’employée du Bar du Mistral lance : « Et je dois te croire sur paroles ? T’as l’air jaloux, c’est tout ! Donc quoi, tu veux que je reste ta petite chose ? Tu viens de me jeter mais je ne peux pas aller voir ailleurs, c’est ça ? Tu sais quoi ? Ça tombe très mal parce que je le trouve canon et j’ai bien l’intention de m’amuser un petit peu. Tu sais ce que ça veut dire, non ? ». Abdel balance : « Mais tu sais quoi ? Vas-y, éclate-toi ma petite ! Tu sais quoi, au contraire, ça me fera des vacances ! Mais tu fais pas ça avec lui, c’est clair ? ». Alison cherche à savoir quel est le problème avec Mathias. Le fils de Karim avoue qu’il ne peut pas lui en parler : « Le secret professionnel, ça te dit quelque chose ? ». La sœur de Mila suppose que l’ancien détenu est un client. Abdel dit que non. Alison en a marre : « Bon bah si c’est pas un de tes clients, c’est que tu peux m’en parler. Et si t’as rien à me dire, c’est que tu racontes des mensonges ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)