Jean-Paul comprend qu’il est vraiment dans la merde !

17 décembre 2018 10:52

Devant le commissariat, Abdel lance à Jean-Paul : « Qu’est-ce que tu foutais ? Ça fait deux heures qu’on essaie de te joindre ». Il répond : « Entre Patrick et Ariane, je suis un peu servi quoi ». L’avocat demande : « Comment ça Patrick ? Il est au courant de quelque chose ? ». Le Lieutenant Boher tente de le rassurer : « Mais non, je gère. Y’a un problème ? ». Le fils de Karim confirme : « Oui. Il a prévu de ne plus quitter Marseille ». Le papa de Lucie est surpris : « C’est quoi ce bordel là ? Qu’est-ce qui lui prend ? ».

Abdel explique : « Il dit qu’il veut pas quitter Marseille tant qu’il t’a pas vu. J’arrive pas à le faire changer d’avis ». Jean-Paul l’interroge : « Il ne va pas me lâcher lui. Bon, et il t’a dit pourquoi il voulait me voir ? ». Abdel annonce : « Oui. Une conversation d’homme à homme. Il dit que c’est lui la victime dans l’histoire. Il est en boucle. Il commence à nous casser les couilles. Il est dans une ancienne planque qu’on utilisait à l’époque des Liberati. Mais il ne peut pas rester là-bas. C’est même pas sécurisé ». Le Lieutenant Boher se sent dans une impasse : « Et d’après-vous on fait quoi ? ». Abdel révèle : « D’après mon père, on doit s’en débarrasser ». Jean-Paul est contre : « Attend, je vais pas me retrouver avec un deuxième meurtre sur les bras pour laver le premier. Non c’est ridicule. C’est hors de question ». Dans ce cas, l’avocat indique : « On n’a pas le choix. Tu dois aller le voir. Mais vas y armé car cette histoire de discussion en tête à tête, j’y crois pas ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)