Le handicap physique bientôt abordé dans PBLV à travers un personnage paraplégique

 

Le handicap physique bientôt abordé dans PBLV à travers un personnage paraplégique

11 / 12 / 2018

 

Selon nos confrères du Parisien, Plus belle la vie se confrontera au printemps prochain à un sujet de société fort, après avoir traité de la transidentité à travers le personnage d’Antoine / Clara (Enola Righi) et de la maladie d’Alzheimer avec Jocelyn (Jean-Marie Galey). Cette fois, il sera question du handicap.

Suite à un accident, l’un des personnages de la série deviendra paraplégique et se retrouvera en fauteuil roulant. Son quotidien en sera alors profondément impacté, et il sera confronté aux problèmes d’accessibilité, au regard des autres et au bouleversement de ses relations avec ses proches. Pour cette future arche narrative, la société de production Telfrance prévoit de « construire de nouveaux décors adaptés aux fauteuils roulants et prendre conseils auprès d’associations spécialisées ». On ignore encore quel personnage héritera de ce destin tragique.

Ce n’est pas la première fois que Plus belle la vie surfe sur la thématique du handicap. En 2005 déjà, Lucas Marci (Geoffrey Sauveaux) était resté paraplégique pendant six mois à la suite d’un grave accident de voiture. En 2009, le comédien handicapé Philippe Sivy rejoignait le casting du feuilleton pour incarner Niels, un personnage paraplégique, le temps de quelques épisodes. En septembre 2013, l’acteur handicapé Frédéric Zeitoun endossait le rôle d’Augustin Layrac, un prof d’histoire-géographie en fauteuil roulant. Enfin, il y a quelques années aussi, le Gouvernement et Telfrance s’associaient autour du projet « Plus belle la vie Ensemble », avec la réalisation de plusieurs spots axés sur le handicap et tournés en compagnie de plusieurs comédiens de la série.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin