Jean-Paul raconte sa douloureuse histoire à Abdel

 

Jean-Paul raconte sa douloureuse histoire à Abdel

11 / 12 / 2018

 

Alors qu’Abdel passe le voir à la maison, Jean-Paul lance : « J’ai pas le temps. J’allais partir ». L’avocat demande : « Où ça ? En voyage, tout seul, un jeudi ? Bon, tu as des ennuis ? ». Le Lieutenant Boher affirme que non : « Pas du tout ». Le fils de Karim confie : « Samia est venue me voir. Elle est morte d’inquiétude. Et toi t’as la tête de quelqu’un qui va avoir besoin d’un avocat ». Le papa de Lucie révèle : « J’ai fait une grosse connerie il y a longtemps. Alors maintenant il faut que j’assume et c’est ce que je vais faire ». Abdel explique : « Je sais ce que ça fait d’avoir honte de son passé. Alors vas y, explique-moi. Je t’en prie ».

L’ex-mari de Samia annonce : « Y’a un mec qui est en taule à ma place depuis 15 ans. J’étais un jeune flic à la Cité des Forges. J’ai eu une histoire avec l’une de mes indics. On est tombé amoureux. Elle s’appelait Lola ». Le fils de Karim l’interroge : « Et quoi ? Ça s’est mal terminé ? ». Jean-Paul reconnaît que oui : « Son mec a su qu’elle balançait et qu’elle le trompait. Il l’a butée. C’est Raphaël Cortez, une ordure ». Abdel le connaît de réputation : « Il est paraplégique, c’est ça ? ». Le papa de Lucie confirme : « A cause de moi. Je l’ai retrouvé et je l’ai massacré à coups de barre de fer. Et c’est Mathias, le frère de Lola qui a été inculpé à ma place. Et moi j’ai rien dit, j’ai laissé faire. Cortez n’a jamais su que c’était moi l’amant de Lola. C’est pour ça qu’il l’a tuée. Elle n’a jamais donné mon nom ». L’avocat est étonné : « Mais y’a un truc que je comprends pas. Pourquoi c’est ressorti maintenant cette histoire ? ». Le Lieutenant Boher avoue : « Mathias me fait chanter. Il vient d’apprendre que sa sœur était mon indic. En taule il a rencontré un pourri qui bossait avec moi au commissariat à l’époque ». Abdel comprend que c’est la merde. Jean-Paul poursuit : « Il veut que je le fasse évader. Sinon il balance mon nom à Cortez ». L’avocat est très inquiet : « Cortez c’est un fou furieux. Il peut s’en prendre à ta famille ». C’est pour ça que le papa de Lucie décide de tout avouer au Juge quitte à risquer 10 ans de taule. Abdel lui suggère de prendre son temps pour réfléchir : « Il y a peut-être d’autres solutions. Allez, arrête ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin