Frémont parvient à ne pas se faire arnaquer par Mila

29 novembre 2018 00:50

Frémont confie à Mila que le bracelet électronique qui porte à la cheville depuis sa remise en liberté le gratte. L’adolescente dit que c’est surtout moche : « Je suis énervée. J’aurais mieux fait de fermer ma gueule et de garder les 1000 balles ». Le retraité réplique : « Erreur de débutante. Règle numéro 1 quand on vol : ne jamais avouer ». Mila explique : « Mais je sais ! C’est ma sœur, elle m’a retourné le cerveau ». Le père de Céline annonce : « Si ça peut vous consoler, je vous ai vengée. Avec une bouillabaisse » (il a fait réaliser ce plat à Alison qui déteste vider les poissons.

Mila révèle : « Bref. Moi je vous ai fait venir parce que j’ai besoin de tunes. Et vous aussi ». Frémont lance : « Ne vous inquiétez pas. Dans quelques jours, je vais me refaire ». La sœur d’Alison lui apprend : « Grâce à moi. Je vais demander à Jeanne et Vincent de continuer les cours d’éco avec vous ». Le retraité est catégorique : « En payant parce que fini le bénévolat ». Mila est d’accord : « Evidemment. Ils sont tellement contents de mes résultats qu’ils ne chercheront pas à négocier. Ce qu’on fait, c’est qu’on partage. Vous facturez 30 euros de l’heure. Vous prenez 25% et moi je garde le reste ». Le père de Céline dit : « Alors ça fait 22,50 euros pour vous et 7,50 euros pour moi. Et vous croyez que je vais me laisser plumer moi ? ». Alison se justifie : « C’est mon idée et c’est moi qui fournit le client ». Frémont poursuit : « Oui mais pas de prof, pas de cours. Pas de cours, pas de fric. Donc 50/50, c’est mon dernier mot ». Elle est obligée de céder : « Vous êtes vraiment un escroc ». Il termine : « Mais un très bon prof ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)