Patrick à Anne : « J'ai des sentiments pour vous »

 

Patrick à Anne : « J’ai des sentiments pour vous »

04 / 11 / 2018

 

Alors qu’il est avec Anne, Patrick lance : « Alexandre s’est suicidé parce que Berrand a voulu lui faire porter le chapeau pour le meurtre de son indic ». Elle réplique : « Non mais sa femme dit que c’est de ma faute. Que je l’ai détruit et que j’ai refusé de lui servir d’alibi quand il est venu me trouver ». Le Commandant Nebout l’arrête : « Stop. Ce n’est pas vous qui avez appuyé sur la détente ? Et puis on ne peut pas tout contrôler. Il faut accepter que certaines choses vous échappent ».

A cet instant, elle l’embrasse. Le beau-père de Léa la repousse. La sœur de Stan lui présente ses excuses : « Ça m’a échappé ». Patrick lui donne un conseil : « Arrêtez de tout prendre sur vous. Je suis un grand garçon. Je sais ce que je fais ». Anne l’interroge : « Ça veut dire que vous aussi vous en avez envie ? ». Il répond : « Evidemment. J’ai des sentiments pour vous. Si Babeth n’était pas là, les choses seraient différentes entre nous. Mais j’aime ma femme. Pardon de devoir être honnête avec vous ». Elle a les larmes aux yeux : « Pardon, je pense que là je suis en sécurité. Vous pouvez y aller. Au moindre problème, je vous appelle. J’ai compris ». Lorsqu’il part, la Commissaire Olivieri fond en larmes.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin