Baptiste tente de rassurer Kévin

 

Baptiste tente de rassurer Kévin

02 / 11 / 2018

 

Alors que Kévin n’a aucune envie de commencer sa formation d’adjoint de sécurité, Baptiste tente de le rassurer : « En vrai, il faut voir le bon côté des choses. T’imagines ? C’est comme si t’étais un justicier. Dès qui craint ou quoi, c’est toi qu’on va appeler comme un super-héros ». Le fils de Laetitia et Jérôme lance : « Vas y, fais-le si c’est si cool ! ».

Le copain d’Emma répond : « Mais je ne serais pas crédible ! T’as vu mes cheveux ou quoi ? Franchement toi je suis désolé t’as une gueule de flic. Mais pourquoi tu le prends comme ça ? En vrai, tu fais trois mois d’école. Après tous les mois tu prends ton salaire, tu t’en fous. En plus, tu habites chez tes parents. Ça sera de l’argent de poche ». Son pote est catégorique : « Je ne veux pas être flic. Je n’aime pas les flics. Je déteste ça ! C’est comma ça ». A cet instant débarque César : « Alors brigadier Belesta, on se promène ? Décidément, la fonction publique outre bouffer nos impôts ». Kévin explose : « Je te jure, casse-toi ! Vraiment, casse-toi ! ». Le neveu de Rochat continue de le provoquer… Quand il s’en va, le fils de Laetitia et Jérôme promet à Baptiste de faire morfler César si un jour il est policier.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin