Anne s’énerve contre Patrick : « Je suis une grande fille, je sais ce que j’ai à faire » !

19 octobre 2018 22:29

Devant le commissariat, Patrick interroge Anne : « Au fait Alexandre Sartène, qu’est-ce qu’il voulait ? On n’en a pas reparlé ». Elle répond : « 3 fois rien. Il m’a demandé de lui servir d’alibi. Il veut que je dise qu’on était ensemble la nuit du 10 octobre ce qui est absolument faux ». Le Commandant Nebout est surpris : « Un faux témoignage, carrément ! ». La Commissaire confie : « Le plus incroyable c’est qu’il ne m’a donné aucune explication ». Le mari de Babeth cherche à savoir : « Evidemment, vous avez refusé ? ». Elle avoue : « Non. Je réfléchis ».

Patrick tente de la raisonner : « Enfin, vous n’allez pas vous mettre dans ce genre de plan. S’il vous demande un alibi, c’est qu’il n’est pas net ». Anne fait de l’humour : « Ce n’est plus votre idole le héros de la police ? ». Il réplique : « Non ! J’ai dit que c’était un grand flic mais là avec ce que j’apprends »… La Commissaire indique : « Si ça se trouve, ça n’a rien à voir avec le boulot. Ça va ! Je suis une grande fille, je sais ce que j’ai à faire ! Excusez-moi ! C’est vrai que ça me stresse cette histoire. Le problème c’est qu’il a beaucoup compté pour moi. Attention ce n’est pas en couchant avec Sartène que j’ai gravi les échelons ». Le mari de Babeth pense que même si elle lui doit beaucoup c’est une connerie de mentir : « Ça va se retourner contre vous ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)