Blanche refuse l’aide de Mila

01 octobre 2018 11:18

Devant le Lycée Vincent Scotto, Blanche engage la conversation avec Nathan qui discute avec Mila : « Excuse-moi de te déranger. Je dois me rendre à cette adresse. Tu n’as pas une idée d’où ça se trouve par hasard ? ». Il sort son téléphone pour regarder sur une carte et lui annonce que c’est dans les quartiers Nord : « Qu’est-ce que tu vas faire là-bas ? ». La mère de Johanna et Noé répond : « Je rends un service ». Le prof d’anglais indique : « Toute seule ? C’est pas conseillé ». Blanche poursuit : « Je sais. Je lis les journaux. C’est pas non plus la guerre des gangs 7 jours sur 7 ».

Mila demande : « Et vous connaissez quelqu’un là-bas ? Parce qu’en vous regardant, ils vont voir que vous n’êtes pas du quartier. Vous allez vous faire dépouiller en deux deux ». La prof de français confie : « C’est gentil de vous faire du souci mais s’il y a des voleurs ils vont être déçus. Je n’ai rien de valeur sur moi ». La sœur d’Alison se propose de l’accompagner : « Je connais un peu la cité. J’ai un oncle qui vit là-bas ». Nathan trouve que c’est une bonne idée. L’adolescente continue : « En plus ça vous ferait gagner du temps et je vous aiderai à vous repérer plus facilement ». Blanche n’est pas tellement d’accord : « Non. Vous avez autre chose à faire ». Mila lâche : « Ça peut s’arranger ça. Si vous m’enlevez mon zéro et que je vous rends mon DM dans deux jours, nous sommes quittes ». La mère de Johanna et Noé réplique : « Et moi qui pensait que vous agissiez par grandeur d’âme. C’est gentil de vous inquiéter mais je vais me débrouiller seule comme une grande »…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)