Ian Moos décide de jouer cartes sur table

 

Ian Moos décide de jouer cartes sur table

20 / 09 / 2018

 

Vincent confie à Ian Moos qu’il n’arrive pas à réaliser que Paul Revot soit mort. Le patron de GTS lance : « Juste avant notre rendez-vous avec lui. Ça ne peut pas être un hasard ça ». Le compagnon de Jeanne poursuit : « Il savait qu’on allait lui mettre la pression, qu’on allait lui demander des comptes. Il n’a pas supporté ». Ian Moos cherche à avoir son avis : « Donc tu crois qu’il s’est suicidé ? ». Le remplaçant de Christophe Ford répond : « Ça me paraît logique ». Le patron de GTS le questionne : « T’as une estimation du montant global de l’argent qui a été détourné ? ».

Le compagnon de Jeanne révèle : « Pas encore. Mais il y en a au moins pour plusieurs millions d’euros. Avec la Mairie, on va droit dans le mur… Déjà la mort de Christophe faisait désordre »… Ian Moos est catégorique : « On ne peut pas se permettre de le perdre ce projet Green Marina. C’est notre point de départ de l’implantation en France ». Vincent lâche : « Ecoute, si on arrive à étouffer cette histoire de magouille, on peut encore remporter le morceau ». Le patron de GTS refuse. Il veut jouer cartes sur table : « On va miser sur la transparence ». Vincent le questionne : « Tu veux dire qu’on informe la police des détournements de fonds ? ». Il confirme : « Oui. Nous aussi on est des victimes ». Le général manager tente de lui faire comprendre : « Là, tu peux faire une croix sur Green Marina. On va devenir infréquentables ». Ian Moos lui demande de lui faire confiance… Il n’a pas d’autre choix que d’accepter…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin