Le comportement d’Antoine intrigue Mila

14 septembre 2018 06:05

Alors qu’il est tranquillement installé sur les escaliers au Lycée Vincent Scotto, Antoine découvre un mot de Victor : « Merci pour les croissants. La prochaine fois j’aimerais une console et un home cinéma ». Le frère de Théo lui écrit à son tour quand Mila arrive : « Ça te dis de bouger ce soir ? Il y a un concert gratuit sur la Corniche ». L’adolescent transgenre refuse : « Non. Ce soir je peux pas. J’ai hand ». La sœur d’Alison est surprise : « C’est quoi l’histoire ? T’as changé d’avis, finalement on est plus potes ? C’est parce que j’ai fait croire à tout le monde que j’étais blindée alors qu’en fait non ? ».

Le fils de Clément dit que non : « Mais non, rien à voir ». Mila insiste : « C’est parce que ma mère picole ? ». Antoine lui jure que non : « Arrête. Je m’en fous de ça. Je veux dire, ça change rien à qui t’es ». La sœur d’Alison aimerait vraiment savoir quel est le problème. Le frère de Théo affirme : « Il n’y a pas de problème. C’est juste que ce soir, je peux pas ». Mila a du mal à le croire. Elle croit qu’il souhaite s’éloigner d’elle comme son frère et Théo. Antoine doit partir : « Je suis désolé mais il faut vraiment que j’y aille ». La sœur d’Alison est agacée : « Si on ne peut même pas discuter, ne dis pas qu’on est potes ». Le fils de Clément s’énerve : « Mais arrête de me prendre la tête là ! Bien sûr qu’on est amis mais j’ai un truc important à faire ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)