Céline réconforte Cerise qui est effondrée !

 

Céline réconforte Cerise qui est effondrée !

14 / 09 / 2018

 

Dans les locaux de GTS, Céline interroge Cerise qui est en larmes : « Ça va ? T’aurais un moment à me consacrer ? ». Elle accepte : « Ouais. T’aurais besoin de quoi ? ». La directrice juridique répond : « Est-ce que tu pourrais me filer toute la correspondance avec la Mairie pour l’appel d’offre ? ». La stagiaire est d’accord : « Oui bien sûr. Je te fais ça tout de suite ». La fille de Frémont la remercie : « Avec tout ce qui s’est passé, c’est important d’avoir des gens sur qui compter ». Cerise lâche : « Arrête. C’est pas vrai. Je suis qu’une salope ». La blonde est choquée : « Qu’est-ce que tu racontes ? ».

Cerise explique : « Travailler chez Green c’était le rêve de ma vie. J’avais des posters de Ian Moos partout dans ma chambre. J’écoutais toutes ses conférences. J’ai même voulu aller à Sydney pour le rencontrer quoi ». Céline sait qu’elle y est parvenue : « T’as réalisé ton rêve ». La stagiaire confie : « Mais c’est un cauchemar. Ça fait deux semaines que je ne dors plus. Là je suis épuisée. En plus, je deviens parano ». Céline pense que ça va passer : « Moi aussi j’ai des coups de mou mais ça va passer. Il faut qu’on reste soudés ». Cerise s’énerve : « Soudés ? Mais c’est une blague ! César est en garde à vue, le corbeau nous tourne autour, tout le monde soupçonne tout le monde. La fille de Frémont tente de la rassurer : « A mon avis, tu regardes trop de séries ». La stagiaire poursuit : « Je ne sais pas comment tu fais. Moi je ne suis pas aussi forte que toi. J’en peux plus ». Céline la prend dans ses bras. Vincent est en colère : « Ça va, je vous dérange pas trop ? Pour les câlins, on va peut-être attendre d’avoir remporté l’appel d’offre ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin