Baptiste remonte le moral à Thérèse qui déprime

 

Baptiste remonte le moral à Thérèse qui déprime

02 / 08 / 2018

Baptiste admire Thérèse qui endort Mathis en 5 minutes : « Je ne sais pas comment tu fais. Moi, il me faut toujours une heure ». Elle réplique : « Eh bah je suis un vrai somnifère, je sais ». Son frère est surpris : « Pourquoi tu dis ça ? ». Elle explique : « Bah parce que c’est la vérité. C’est l’effet que je fais à tous les gars. Je viens de m’en rendre compte ». Le copain d’Emma lâche : « C’est quoi cette crise de parano là ? ».

 

Sa sœur poursuit : « Non ce n’est pas de la parano. Ils le disent eux-mêmes : César et maintenant Hugo. Je suis trop sérieuse, trop sage. J’en deviens hyper chiante. Et tu le sais, tu penses la même chose ». Il affirme : « Moi ? Mais pas du tout ». Thérèse dit : « Mais ne t’inquiètes pas. J’en ai conscience. Je sais que je suis chiante ». Baptiste indique : « C’est juste que t’es une fille bien ». Elle demande : « Tu crois que je peux changer ? ». Il n’y croit pas : « Mais te lâcher, oui. Tu es restée pendant un an et demi avec l’autre connard de César mais maintenant c’est fini ! T’as tout ce qu’il faut pour profiter de la vie, alors fonce ! Je suis là pour veiller sur toi ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin