Les Bommel face à l’internement de Delphine !

30 juillet 2018 09:52

Les Bommel rendent visite à Delphine qui a été transférée à l’hôpital après sa dernière violente crise d’hystérie. Antoine lance : « On ne sait même pas si elle a mal et si elle nous entend. Elle va rester combien de temps sous sédatifs ? ». Clément répond : « Juste aujourd’hui, je pense ». Théo réplique : « Et après ? ». A cet instant, l’adolescent transgenre remarque que son père a un papier dans les mains ; Il confie : « C’est le formulaire pour la faire interner ». Antoine est très choqué : « Mais tu vas pas faire ça quand même ! ».

Clément affirme qu’il n’a pas le choix : « Depuis qu’elle est revenue, elle enchaîne les crises. Elle ne peut pas rester seule chez elle ». Antoine a envie de s’occuper d’elle : « On peut la ramener à la maison ». Théo s’y oppose : « Non ! Après les coups qu’elle nous a fait, moi je suis pas chaud ». Clément est d’accord : « On va la protéger d’elle-même ». Antoine balance : « Et si ça vous arrivait, vous aimeriez qu’on vous laisse comme ça, comme un chien, tout seul, dans un hosto ? ». Son père tente de lui faire comprendre : « Si on veut l’aider, il faut l’obliger à se soigner ». Théo demande : « Tu penses qu’elle peut guérir ? ». Clément ne le sait pas : « Mais ici les médecins vont s’assurer qu’elle ne fera pas de rechute. Nous ce qu’on peut faire, c’est l’encourager dans son traitement ». Antoine est en larmes : « Je te jure, je ne veux pas qu’elle se fasse interner ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)