Camille est dans le déni total : « Léa, vous êtes une garce ! »

 

Camille est dans le déni total : « Léa, vous êtes une garce ! »

30 / 07 / 2018

 

Alors que Léa prend un café dans les couloirs de l’hôpital, Camille vient la voir : « Vous avez deux minutes ? Il faut vraiment qu’on se parle ». Elle accepte de l’écouter. La mère d’Hugo commence : « Ecoutez… Vous avez mon fils. Je ne l’oublierais jamais. Mais ce qui s’est passé hier heu… ». Le Docteur Nebout la coupe : « Vous allez me dire quoi ? Que c’était un coup de folie ? Une erreur ? La pression qui retombe ? Le contrecoup de l’émotion ? ». Elle confirme : « Bien sûr que oui ». La fille de Babeth réplique : « Bien sûr que non. Et vous le savez très bien. Dès la première fois que je vous ai vu et que je vous ai proposé de boire ce café. Vous vous rappelez ? ».

La femme de Laurent lance : « Ecoutez, je ne sais pas ce qui se passe dans votre vie ou ce que vous avez projeté sur notre rencontre mais vous faites fausse route ». Léa demande : « Regardez-moi bien en face là. Et dites-moi que vous n’avez pas envie là tout de suite que vous n’avez pas envie de me prendre dans vos bras, de m’embrasser. Parce que moi, j’en crève d’envie ». Camille s’énerve : « Ça suffit ! Je suis mariée ! J’ai deux enfants. Je ne suis pas comme vous ». La petite-fille de Yolande l’interroge : « Vous n’êtes pas lesbienne ? Vous savez, on ne choisit pas toujours. Moi, quand je vous ai vue, j’ai su que je n’avais pas le choix ». La femme de Laurent monte en pression : « C’est uniquement pour ça que vous avez sauvé Hugo ? Vous m’avez utilisée en faite ! Alors que j’étais au plus mal et que j’avais peur de perdre mon fils. Vous devriez avoir honte. Je devrais vous dénoncer à l’ordre des médecins ! Et arrêtez avec vos airs de petite fille ! Vous n’avez rien d’une petite fille ! Vous m’avez manipulée ! Vous êtes une garce ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin