Théo assiste à une crise d'hystérie de Delphine !

 

Théo assiste à une crise d’hystérie de Delphine !

27 / 07 / 2018

 

Alors que Théo prend son petit déjeuner, sa mère débarque à l’improviste chez les Bommel : « J’ai fait les courses. Ça se voit pas ? ». Son fils demande : « Et papa il sait que tu viens ou pas ? ». Elle avoue : « Non. Je veux lui faire une surprise. Je vais faire une moussaka. Il adore ça. J’ai tout : la viande hachée, les aubergines ». A cet instant, elle voit la veste saumon de Coralie posée sur une chaise : « Qu’est-ce qu’elle fait là ? ». Le frère d’Antoine répond : « Elle habite ici maintenant ». Delphine pique une colère : « Ah oui ? Depuis quand ? Tu peux me répondre ? De quel droit elle habite chez moi ? ». En pleine crise de folie, celle qui est toujours mariée à Clément prendre une paire de ciseaux et saccage les vêtements de la prof de maths. Théo lui demande de se calmer. Elle refuse : « Elle s’installe ici, tout le monde s’en fout ! C’est normal ! On la laisse faire ! ». Théo la supplie de poser les ciseaux.

Peu après, Delphine continue d’être en pleine panique : « Comment ton père a pu la laisser s’installer chez nous, dans notre maison ? Je ne risque pas de m’arrêter. Je viens à peine de commencer à tout saccager. Non mais regarde le nombre d’affaires qu’elle a ramené ici cette salope ! ». Théo lui propose d’aller se balader pour la canaliser. Cela ne fonctionne pas. Il prend son portable pour appeler Clément. Sa mère le surprend : « Tu vas dire des horreurs sur moi à ton père ? ». Le frère d’Antoine dit qu’il souhaite juste le prévenir pour lui dire que l’appartement est en bordel afin qu’il ne prenne pas un choc à son arrivée. Delphine promet de tout ranger : « Et compte sur moi pour ne laisser aucune trace de cette pute ! ». Théo lui suggère de tout mettre dans un sac poubelle. Elle accepte et lui suggère de s’en occuper pendant qu’elle prépare la moussaka…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin