Léa soutient Camille dans son attente angoissée

 

Léa soutient Camille dans son attente angoissée

23 / 07 / 2018

Dans les couloirs de l’hôpital Marseille-Est, Léa annonce à Camille que son fils s’est réveillé mais qu’il a été placé dans un coma artificiel pour ne pas aggraver l’hypertension intracrânienne. La mère du jeune homme percuté par Thérèse en voiture aimerait le voir : « J’aimerais qu’il sache que je suis là ». L’interne explique : « Pas pour le moment mais vous pourrez le voir dans la journée. Je vous le promets ». Camille, qui est restée toute la nuit sur le fauteuil dans le couloir, lâche : « Je dois avoir une tête ».

 

Léa confie : « Non. Vous êtes très bien ». La mère d’Hugo avoue avoir mal partout. La fille de Babeth lui offre son café : « Vous en avez plus besoin de moi ». Camille lâche : « Décidément, on n’arrivera jamais à boire un café en même temps ». Léa s’excuse : « Pour hier. Je ne sais pas ce qui m’a pris de vous inviter comme ça sans vous connaître ». La mère d’Hugo dit : « Peut-être que vous avez senti mon désarroi. L’intuition, ça existe. Ne vous inquiétez pas. Vous êtes toute excusée ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin