Le torchon brûle entre Samia et Hélène !

11 juillet 2018 05:18

Hélène passe voir Samia au salon Belles du Mistral : « Je te dérange pas ? ». Cette dernière réplique : « J’ai lu ton article dans Massilia News. Je crois que tu fais une grosse erreur ». Sa copine lance : « Il paraît que ça peut influencer le Juge, c’est ce que pense Ariane ». La maman de Lucie lâche : « Ta nouvelle amie ! ». Hélène poursuit : « J’aurais préféré pouvoir compter sur quelqu’un d’autre ». L’ancienne policière dit qu’elle ne peut pas cautionner tout ça. La femme de Martin explique : « Ariane dit qu’après tout ce qui s’est passé ça peut être considéré comme de la légitime défense même s’il n’était pas en train de me frapper ».

La prof de self-défense est agacée : « Ariane dit. Mais Ariane n’est pas Juge. Et elle a tendance à se planter. Alors en général ça lui retombe sur la gueule. Sauf que là, c’est sur la tienne que ça va retomber ». Hélène est surprise : « J’ai l’impression que tu cherches à me faire du mal ». La maman de Lucie tente de lui faire comprendre : « Je veux t’aider. Si tu reviens sur ta déposition, si tu dis la vérité, tu auras des circonstances atténuantes. Les Juges seront de ton côté. Ils vont bien comprendre tout ce que t’as vécu ». La femme de Martin a peur de finir en prison pendant 10 ans comme Jacqueline Sauvage : « Je viens de vivre dix années d’enfer. Je ne veux pas que ça recommence ». Samia annonce : « C’est ce qui risque de t’arriver pourtant à cause de tes mensonges ». Hélène termine : « En fait, je crois que tu ne peux pas comprendre. J’aurais pas dû venir ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)