Abdel annonce une mauvaise nouvelle à Hélène !

03 juillet 2018 21:54

Au cabinet, Abdel annonce à Hélène qui est accusée d’être la tueuse de son mari que ça ne va pas être simple de la défendre : « En fait, il y a beaucoup d’éléments à charge dans votre dossier. Samia dit que son amie peut tout expliquer. L’avocat demande : « A commencer par l’étranglement, la fuite ? ». La maman de Lucie confie : « Elle s’est défendue et elle a fui parce qu’elle était terrifiée ». Dans ce cas, le fils de Karim cherche à savoir pourquoi elle n’a pas contacté les flics tout de suite. Hélène indique avoir pris contact avec Samia. Cette dernière confirme : « Elle voulait se rendre. Tu étais là quand j’ai reçu l’appel ».

Abdel révèle : « Ce qui risque de coincer, c’est cette histoire d’héritage ». L’ex-femme de Jean-Paul est surprise : « Quel héritage ? ». Hélène avoue : « En fait Martin avait plusieurs biens immobiliers. Nous étions mariés et comme il n’avait jamais fait de testament c’est moi qui hérite ». L’ancienne policière la questionne : « De combien ? ». C’est Abdel qui répond : « Entre 1,5 et 2 millions d’euros. C’est beaucoup d’argent et ça pourrait être présenté comme un possible mobile ». Hélène lance : « Donc vous ne voulez pas me défendre ? ». L’avocat lui affirme que c’est faux mais souligne : « Il faut juste savoir que la légitime défense est difficile à établir, surtout pour les femmes battues ». Samia dit qu’elles sont quand même se battre pour y arriver. Abdel termine : « Il faut qu’on se concentre sur les maltraitances dont vous avez été victime par votre mari. Vous comprenez ? ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)