Face à Luna et Sacha, Stan ne montre aucun remord !

26 juin 2018 23:20

Alors qu’il mange dans sa chambre d’hôpital, Stan voit débarquer Luna et Sacha : « Ah qu’est-ce qui me vaut l’honneur ? Vous auriez dû me dire, j’aurais fait un effort ». Le journaliste est agacé : « Arrête ton cinéma ! Pas avec nous ! ». Le mac fait de l’humour en disant qu’il espère qu’ils ne vont pas tenter de le tuer comme ça a été le cas avec les jeunes il y a peu : « Ils auraient pu être reconnaissants quand même. Je me suis occupé d’eux comme un grand-frère ». Sacha pense que ça sert à rien d’être ici et souhaite partir. Sa compagne le retient : « Je veux l’entendre ». Stan lance : « Enfin quelqu’un qui s’intéresse à moi. Ça fait plaisir ».

Luna demande : « Pourquoi vous avez fait ça ? Lucas a 12 ans. Vous vous rendez compte du traumatisme que vous lui avez infligé ? ». Le frère d’Anne répond : « Tu crois que j’aime ça faire du mal aux enfants ? Moi aussi j’ai été gosse. Ça n’empêchait pas mon père de se défouler sur moi ». La fille de Mirta est choquée : « Donc c’est ça… Les victimes doivent devenir des bourreaux ? ». Il confirme : « Voilà ! Tu as tout compris. Tel père, tel fils. Le truc classique quoi. On peut arrêter la psychanalyse de merde là ? ». Sacha cherche à savoir si le mac se rend compte du mal qu’il a fait aux jeunes ou pas. Stan balance : « Mais quel mal ? Les gosses kiffaient être avec moi. Ces petits vicieux ne pensaient qu’au fric ! ». Luna et Sacha perdent patience et s’en vont en disant que quoi qu’il arrive il va tomber…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)