Céline met en scène une fausse crise d’angoisse pour piéger Frémont !

05 juin 2018 15:29

En pleine crise d’angoisse, Céline débarque dans la chambre de Frémont au Celeste : « C’est toi qui avait raison. J’aurais dû t’écouter. Franck a été arrêté. A cause de moi il est en prison ». Son père lui demande de se calmer : « Il va s’en sortir ». Elle poursuit : « Mais non ! Et c’est de ma faute ! J’ai tellement voulu innocenter Bastien Rondo ». Le retraité dit : « Tu n’as pas à t’en vouloir ».

L’avocate confie qu’il a été à ses côtés sur l’enquête parce qu’il a des sentiments pour elle : « Maintenant il va tout perdre ! Son boulot, sa famille ! J’ai tout gâché ! Papa, j’ai déçu tous les hommes qui ont eu le malheur de s’intéresser à moi. J’ai déçu tout le monde ! Même toi ! J’ai un poids sur la poitrine ! J’arrive pas à respirer ». Frémont tente de la rassurer : « C’est juste une crise d’angoisse. Tes médicaments sont dans ton sac ? ». Elle répond que non : « Ils sont au cabinet… Tu peux aller me les chercher ? ». Il accepte : « Je reviens dans deux minutes ». Lorqu’il part, Céline arrête de pleurer… Elle a mis tout ça en scène pour le faire sortir de la pièce et la fouille en son absence…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)