Philippe Duchêne révèle à Frémont qu'il pourrait tuer Céline !

 

Philippe Duchêne révèle à Frémont qu’il pourrait tuer Céline !

31 / 05 / 2018

Alors que Frémont passe voir Philippe Duchêne, ce dernier lâche : « Je ne reçois jamais sans rendez-vous alors j’espère que vous ne me dérangez pas pour rien ». Il annonce : « Ma fille a failli mourir sous les roues d’un chauffard vendredi. J’espère juste qu’il s’agit d’un banal accident de la circulation ». Le patron de la société CaféCao balance : « Ou d’un avertissement. Avec la manie de Maître Frémont de mettre son nez dans les affaires des autres, j’en serais pas étonné ». Le retraité demande : « Ça vient de vous ? ». Il réplique : « Et quand bien même, ça serait justifié vu le peu d’ardeur que vous mettez à décourager votre fille d’enquêter sur moi ».

 

Frémont révèle : « J’y travaille mais en douceur. Brusquer Céline ne servirait à rien, bien au contraire ». Le futur mari d’Anémone lui conseille de se dépêcher : « Ma patience a des limites ». Le retraité l’interroge : « Ça veut dire quoi ça ? ». Philippe Duchêne lance : « Au risque de me répéter, si votre fille refuse de comprendre, on serait obligé de choisir une méthode plus expéditive ». Frémont dit qu’il a besoin d’un peu de temps pour la convaincre : « Juste quelques jours et tout sera réglé. Je m’y engage ». Philippe Duchêne lui ordonne de dégager !

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin