Emma supplie Franck d’arrêter son enquête

31 mai 2018 14:06

Alors qu’Emma révise ses cours, elle décide de faire une pause et propose à Franck de prendre un thé ensemble. Sa belle-fille s’installe avec lui sur le canapé et lui confie qu’avant de quitter l’appartement le matin même, Céline a oublié une paire de boucles d’oreilles dans la salle de bain. L’électricien l’interroge : « C’est toi qui lui a demandé de partir ? ». Elle réplique : « Donc, c’est pour ça que tu fais la gueule »… Il lâche : « Je ne fais pas la gueule… Je ne comprends pas ». La maman de Mathis dit : « Ah mais c’est normal que tu ne comprennes pas. Pour une fois, elle a agi comme quelqu’un de raisonnable. Et ça, t’es pas habitué ».

Franck est surpris : « Ah, tu la trouve raisonnable maintenant ? Ça aussi, je ne suis pas habitué ». La copine de Baptiste indique : « Sur ce coup, oui. Après, je ne vais pas te dire le contraire. Je suis soulagée qu’elle soit partie ». L’électricien ne comprend pas pourquoi elle est partie pile au moment où leur enquête sur Philippe Duchêne progresse. Emma souligne : « Mais à quel prix ? Elle trouve ça dangereux et elle a raison ! Toi tu veux vraiment risquer ta peau pour cette vieille histoire ? ». Son beau-père s’énerve : « Mais arrête avec ça ! Je suis un grand garçon, non ? J’ai pas besoin qu’on me protège ». Emma lance : « Sauf que t’es pas tout seul. Il y a Noé, Mathis, Baptiste et moi. On fait quoi nous s’il t’arrive quelque chose ? ». L’électricien pense qu’elle ne doit pas penser à des choses comme ça : « Arrête de flipper. Parce que je suis hors-jeu là ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)