Emma ordonne fermement à Céline de ne pas faire souffrir Franck !

 

Emma ordonne fermement à Céline de ne pas faire souffrir Franck !

30 / 05 / 2018

 

Alors qu’Emma s’apprête à prendre le petit déjeuner, Céline engage la conversation avec elle : « Mathis dort encore. Il est vraiment adorable. J’ai fait du café si tu veux ». Elle balance : « C’est bon, ça ira ! ». L’avocate réplique : « T’as mille raisons de me détester et je comprends que tu n’aies pas envie de me voir chez toi mais… ». La copine de Baptiste la coupe : « Mais vous tapez l’incruste quand même ! ». L’avocate affirme : « Je veux de mal à personne ». La maman de Mathis dit : « Ça, je n’ai pas de doutes là-dessus. C’est juste que c’est plus fort que vous. C’est votre personnalité ».

La fille de Frémont lâche : « Tu ne me connais pas ». Emma est glaciale : « Mais j’ai été élevée par quelqu’un comme vous ! Ma mère c’est du style à se donner des coups d’agrafeuse dans la tête juste pour jouer aux victimes ». Céline jure : « Je ne cherche pas à jouer aux victimes ». La copine de Baptiste refuse de la croire : « Vous pouvez dire ce que vous voulez. Avec mon copain, à cause de vous, on a vécu un enfer ! ». L’avocate révèle : « Mais j’ai été soignée depuis. Et puis tu vois bien, je ne suis pas la même personne ». Emma reconnaît : « Là maintenant, ouais. Mais je sais pas moi… Ce soir, demain, dans un mois, qui me dit que vous n’allez pas repéter les plombs ? ». La fille de Frémont lui promet que ça n’arrivera pas ! La maman de Mathis souligne : « Et puis, Franck ! Le beau-père de Baptiste, comme par hasard ? ». Céline est catégorique : « Détrompe-toi. Mes sentiments pour lui sont sincères ». Emma termine : « J’espère pour vous ».

Prochain épisode

Episode 3669, jeudi 15 novembre 2018

  Carole Leconte et Anne s’affrontent au sujet de Babeth sous l’œil dépité de Patrick. La reconversion de Frémont...

 

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin