Patrick réconforte Alexandra

07 avril 2020 11:29

Jeudi 9 avril 2020 dans Plus belle la vie : Le soir, dans Marseille, Patrick retrouve Alexandra qui a quitté l’appartement en plein dîner se sentant trop mal à l’aise. Il lui donne sa veste et engage la conversation : « Tu sais, toi et moi on a eu un petit peu la même enfance. J’ai grandi en foyer ». Elle réplique : « Sérieux ? J’aurais jamais cru ». Il lance : « Moi aussi quand j’étais petit je rêvais jamais de mon futur métier. Moi ce qui me faisait rêver c’était de fonder une famille unie, idéale. Comme dans les livres quoi ».

L’amie de Baptiste trouve qu’il a réussi. Le mari de Babeth confie : « Ouais mais tu vois, encore aujourd’hui d’ailleurs, quand je regarde ma famille, j’ai l’impression d’être étranger, extérieur à ce qui se passe. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ? ». Alexandra dit : « Si. Je vois très bien ». Le Commandant Nebout avoue : « Je me souviens, quand j’étais ado, j’avais passé un Noël dans une famille d’accueil. Ils étaient très gentils. Ils étaient cools avec moi. Ils m’avaient même fait des cadeaux. Et pourtant moi je rêvais que d’une chose : de me barrer. J’avais pas l’habitude. Je me sentais jugé ». Elle lâche : « C’est comme moi ce soir. J’ai l’impression que j’arriverais jamais à m’intégrer ». Patrick la rassure : « Ça prendra du temps. Peut-être même qu’il te faudra des années mais te mets pas la pression ». Alexandra le remercie pour ce qu’il vient de dire. Le Commandant Nebout termine : « Et puis ne te sens pas obligée de revenir. Fais comme tu veux. Mais sache que tu as un allié dans la place ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)