Ghika menace Babeth de la VIRER de l’hôpital Marseille-Est !

01 avril 2020 18:38

Vendredi 3 avril 2020 dans Plus belle la vie : A l’hôpital Marseille-Est, Ghika engage la conversation avec Babeth qui fouille dans ses dossiers : « Je peux savoir ce que vous êtes en train de faire ? ». Elle réplique : « C’est demandé si gentiment ! ». Il lance : « Vous ne répondez pas à ma question ! ». L’infirmière annonce : « Je cherche le compte-rendu d’analyses de Jeanne. Je ne le trouve pas. Vous savez peut-être où il est ? ». Le médecin, qui a tout mis à la poubelle, lui raconte un mensonge : « J’ai téléchargé les résultats directement sur le site du laboratoire. C’était le seul moyen pour aller plus vite ».

La femme de Patrick lâche : « C’est ce que je me suis dit aussi mais bizarrement ils en ont aucune trace ! A croire qu’ils ne les ont jamais faites ! ». Ghika s’énerve : « Qu’est-ce que vous insinuez ? Et puis de toute façon ses résultats ne vous concernent pas ». Elle dit : « Mais la famille pourrait les demander. C’est leur droit ». Le médecin poursuit : « J’ai fait appel à un labo privé. Vous connaissez nos prestataires de service. Ils sont plus lents qu’une colonie de limaces ». Babeth lui suggère de lui imprimer les résultats. Ghika perd patience : « Non mais vous vous prenez pour qui ? Vous me donnez des ordres à présent ? Votre boulot c’est de donner le traitement aux malades pas de faire des diagnostics ! Alors retournez poser vos perfusions ! ». La femme de Patrick ne se démonte pas : « Si vous voulez. Sauf que sans bons infirmiers, il n’y a pas de bons médecins ». L’homme révèle : « Didier Lanski m’a demandé de dresser la liste des personnels qui ne sont pas indispensables. Vous voulez être la première ? ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)