Léa a peur que le virus se propage à cause de la fuite d’Alexandra !

13 mars 2020 21:10

Mercredi 18 mars 2020 dans Plus belle la vie : Après avoir pris Léa en otage (les deux femmes étant menottées ensemble) à l’hôpital Marseille-Est, Alexandra l’oblige donc à la suivre. Elles arrivent jusqu’à la cabane de pêcheur d’Antonio, un vieil ami d’Alexandra. Cette dernière lance : « Vous pouvez pas marcher plus vite là ? ». Le Docteur Nebout réplique : « Ça fait une semaine que je dors deux heures par nuit alors il faut faire avec ». L’amie de Baptiste est agacée : « Putain ! Quel boulet ! ». Antonio est étonné de la voir débarquer menottée à Léa : « C’est quoi ? ».

Elle annonce : « C’est compliqué mais il va falloir que tu m’aides ». Le Docteur Nebout lâche : « Si vous voulez l’aider et éviter qu’un virus mortel se propage dans tout Marseille, vous appelez immédiatement la police ! ». Il est surpris : « C’est quoi cette histoire là ? C’est qui elle ? ». Alexandra reste vague : « Une copine ». Léa balance : « On sort des urgences et le service vient d’être mis en quarantaine ». L’amie de Baptiste promet à Antonio de tout lui expliquer mais avant elle lui demande de couper leurs menottes ». Ce dernier prend Alexandra dans ses bras. La fille de Babeth lui déconseille de s’approcher d’Antonio car elle pourrait très bien être porteuse de la maladie même si elle n’a pas les symptômes. Alexandra affirme ne pas être malade. Antonio indique : « Vous ne croyez pas que c’est un petit virus qui va m’empêcher de l’embrasser ». Ils font un câlin. Léa souligne : « Si vous la libérez, vous vous rendez complice de sa fuite ! ». Il termine : « Si elle s’enfuit, c’est qu’on veut lui faire du mal. Ça j’ai jamais laissé faire. C’est pas maintenant que ça va commencer ! ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)