Le psychologue référent d’Alex Melmont lui conseille de mettre fin à sa relation avec Ariane !

06 mars 2020 17:35

Mardi 10 mars 2020 dans Plus belle la vie : Alex Melmont accueille son psychologue référent : « Merci d’être venu aussi vite ». Il réplique : « J’étais dans le quartier. Et c’est mon rôle. Surtout quand ça va l’air urgent ». Alex Melmont annonce : « Je vous avoue que je me trouve dans une situation délicate. Une femme que je connais et que j’apprécie sollicite mon aide ». Monsieur Lagarde demande : « Vous l’avez connue dans quel cadre ? ».

Il explique : « C’est une Lieutenant de police qui m’avait été envoyée suite à un choc traumatique. Ça n’a pas marché parce qu’elle ne croyait pas à la thérapie mais tout de suite après j’ai eu besoin d’une protection policière suite à un patient paranoïaque. Et c’est elle qui a été désignée ». Le psychologue référent tente d’en savoir plus : « Et quand vous dîtes que vous l’appréciez »… Alex Melmont révèle : « Pendant la protection dont j’ai bénéficié on a appris à faire connaissance, on s’est rapprochés jusqu’à échanger un baiser ». Monsieur Lagarde lance : « Donc on parle d’un contre-transfert. Même si la thérapie de cette jeune femme s’est arrêtée avant le baiser, vous avez inconsciemment continué une analyse qu’on peut caractériser de sauvage ». Il reconnaît : « Peut-être oui. Mais j’envisage de lui proposer une psychothérapie analytique. J’ai une bonne raison pour ça : cette femme a réellement besoin d’aide ». Le psychologue référent lui déconseille de le faire : « C’est hors de question ! Vous n’êtes pas le seul thérapeute de Marseille. Vous ne pouvez pas la suivre en thérapie. C’est déontologiquement inconcevable ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)