Luna commence à REMARCHER : « J’étais comme avant ! »

04 mars 2020 00:36

Vendredi 6 mars 2020 dans Plus belle la vie : Au centre de rééducation, Bertrand engage la conversation avec Luna : « Bon, on va retenter les barres si ça vous dit ». Elle accepte : « Bon, ok. On y va ». Il lance : « Vous avez l’air d’en vouloir aujourd’hui. Allez. Un, deux, trois. On bouge pas. On verrouille les genoux. Voilà, c’est parfait. C’est verrouillé. On redresse. Le regard bien droit. On regarde tout droit. Voilà. Les genoux sont verrouillés. Ok. Maintenant on avance la jambe droite. Allez. Voilà, c’est parfait. C’est très bien. On avance la gauche. Voilà. C’est bien. Les jambes sont verrouillées. Il n’y a pas de raison que vous tombiez0 ».

La fille de Mirta panique : « Je fais quoi ? ». Le kiné la rassure voyant qu’elle est tendue et essoufflée : « Rien pour l’instant. On respire. Cool. C’est bon ça va ? ». La patronne du Celeste dit : « Je suis cool ». Bertrand poursuit : « Maintenant on verrouille bien tout. Les jambes sont verrouillées. On verrouille le bassin. On regarde tout droit. On se fait confiance. Vous m’attrapez par la main ». Luna a peur : « Mais plus bas la main ». Il le fait. La fille de Mirta parvient à se déplacer un tout petit peu. Le kiné la félicite : « Voilà ! C’est bien ça ! On tient, on tient, on tient. On bouge pas. Les genoux sont verrouillés. On se sent comment ? ». La jeune femme flippe : « Je veux m’asseoir. Il faut que je m’assois ». Bertrand l’aide à redescendre doucement. Elle retrouve le sourire : « Ah j’ai réussi ! J’ai fait un pas ! J’étais comme avant ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)