Ariane cède au chantage de Jean-Paul !

03 mars 2020 08:53

Jeudi 5 mars 2020 dans Plus belle la vie : Alors qu’il se rend chez Alex Melmont, Jean-Paul tombe sur Ariane qui est en planque dans sa voiture devant son immeuble : « Qu’est-ce que tu fous là ? Patrick nous avait dit de lâche l’affaire. Et en plus c’est pas ton jour de repos aujourd’hui ? ». Elle ment : « Alors là je suis pas du tout en planque en fait. Je me suis juste garée 5 minutes parce que »… Il la coupe : « Parce que c’est totalement accro à ce mec ! Avoue ! ». La policière dément : « Rien à voir ! Juste voilà je supporterais pas qu’il arrive un à ce mec parce qu’on aurait mal fait notre boulot tu vois ? ».

Le Lieutenant Boher la taquine : « Quel sens du devoir ! Dis tout de suite que t’as envie d’être son garde du corps mais alors très très près de son corps hein ». La blonde lance : « N’importe quoi ! Allez vas-y dégage tu vas être en retard là ! ». Le père de Lucie lui propose de parler d’elle à sa séance : « Te montrer sous ton meilleur jour. Lui dire que t’es une fille douce, mesurée, toujours d’humeur égale, pas chiante et surtout pas du tout impulsive ». Ariane s’énerve : « Tu sais quoi ? Dis ce que tu veux, je m’en fous en fait ! ». Il poursuit : « Et en contrepartie tu prendrais ma permanence de tout le week-end ». Sa collègue refuse : « Hein ? Pourquoi je ferais ça ? Ça va pas ! ». Jean-Paul dit : « Bah écoute, tant pis. Je vais dire la vérité. Et rien que la vérité. Allez, bonne journée ». Ariane cède : « C’est bon vas-y je la prends ta permanence de ce week-end ». Il termine : « C’est gentil ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)