Mila annonce à Alison avoir besoin de l’aide des Fedala !

25 février 2020 15:30

Jeudi 27 février 2020 dans Plus belle la vie : Alors qu’elle retrouve Alison dans Marseille, Mila constate qu’elle va mieux suite à sa greffe de foie et engage la conversation : « Je voulais te demander un truc mais j’ai peur que tu me jettes. Je voulais savoir si tu pouvais demander aux Fedala de m’aider. Je dois trouver 10 000 balles ». L’employée du Bar du Mistral réplique : « Attends, ne me dis pas que c’est pour maman ? Sérieux, combien de fois je t’ai dit que ça servait à rien de l’aider ». Sa sœur lance : « Mais là c’est grave ».

Alison demande : « 10 000 euros. Tu vas lui payer quoi avec ça ? Une cure de désintox aux states ? Ouvre les yeux, elle va te le picoler le fric ! ». L’adolescente est choquée par ses propos : « Mais arrête de parler d’elle comme ça ! Elle peut pas déconner là. Elle est vraiment dans la merde ». La copine d’Abdel n’en doute pas : « Comme à chaque fois qu’elle prend de tes nouvelles, non ? Ecoute, moi je la calcule plus et je te conseille vraiment de faire la même chose ». Mila explique : « Ce fric elle doit le rembourser sinon elle va se faire buter. C’est vrai. J’ai été la voir à l’hosto. Elle s’est fait défoncer la gueule par des gars ». Alison dit : « Il fallait bien que ça arrive »… Sa sœur constate : « Donc t’en as rien à foutre de ce qui peut lui arriver en fait ? ». L’employée du Bar du Mistral tente de lui faire comprendre : « Mais elle est en train de foutre sa vie en l’air. Ecoute, c’est son problème, pas le mien. Et ça devrait pas être le tien non plus. 10 000 euros. On est où là ? Oh ! ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)