Arthur ne cède pas à la pression de Karim !

20 janvier 2020 21:59

A l’appartement de Renaud, Karim engage la conversation avec Arthur : « T’essaies juste de gagner du temps là ! On a tout fouillé à fond ! Même les flics ils ont rien trouvé ». Il réplique : « Les flics sont comme vous. Ils ne savent pas où chercher » avant de sortir des outils pour démonter le plancher. Elsa lance : « Depuis le début tu savais que les 10 millions étaient là ? ». Le père d’Abdel s’énerve : « Et t’as rien dit alors qu’on a Pavel sur le dos ! ». Arthur confie : « Croyez-moi, je me serais tiré depuis longtemps avec l’argent, mon argent, si j’avais réussi à ouvrir ce coffre. Si on force le coffre ou si on n’a pas le bon code, les billets sont détruits. Comme pour les transports de fonds ».

Karim cherche à savoir : « Comment tu sais ça toi ? ». Il se justifie : « J’ai engagé quelqu’un pour l’ouvrir, un spécialiste. Il a tout de suite reconnu le modèle. Il ne faut pas insister. Vous ne l’aurez pas comme ça ». Le père d’Abdel lâche : « Merde ! ». Sa compagne dit : « Bon, on a le coffre. On va trouver comment l’ouvrir. Pendant ce temps, toi tu opères Alison ! ». L’embaumeur balance : « Ça marche pas comme ça. Le salaire d’accord, l’opération ensuite ». Karim perd patience et l’attrape par sa veste : « Hey ! Tu vas faire ce qu’on te dit ! ». Arthur explique : « Du temps de Renaud c’était pareil. Sinon j’ai aucune garantie d’être payé si l’opération échoue ». Le père d’Abdel tente de lui faire comprendre que ce n’est pas une option. L’embaumeur termine : « Alors dépêchez-vous ! Dans quelques heures, le greffon ne sera plus viable ».  

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)