Lucie se fait VIRER de son école pour prosélytisme !

16 janvier 2020 21:37

A l’école, la directrice montre des affiches de la campagne d’Hadrien à Samia et Jean-Paul : « J’imagine que vous reconnaissez ces documents ? Ils ont été retrouvés dans le cartable de votre fille ». Le Lieutenant Boher tente de lui faire comprendre : « Pour elle ce ne sont que des images Madame ». Cette dernière lance : « Enfin, qu’elle partageait avec toutes ses petites camarades ». La créatrice de l’application Safe suppose : « Bah parce qu’elle est fière de mon compagnon ». La directrice lâche : « Elle s’est mise à distribuer des affiches à tous les élèves de l’école. Pendant les récréations, à la cantine, à la sortie des classes ». Le Lieutenant Boher dit : « Mais elle ne se rend pas compte. Pour elle c’est un jeu ». Elle n’y croit pas : « Non ! Là je crains que ça soit politique »…

Samia donne son avis : « Mais pas à son âge. Elle m’imite, c’est tout ». La directrice balance : « Alors je vous lis ce qu’elle a écrit au feutre rouge au dos de chaque feuille. Lougane il pue du cul ». La mère de Lucie rigole. La directrice s’énerve : « C’est pas drôle Madame ! ». Elle s’excuse : « Non, bien-sûr que non ». La directrice poursuit : « Non mais vous savez combien il y a eu de plaintes de parents ? Alors vous pensez qu’ils partagent tous les opinions de votre fille ? ». Samia répond : « Bah non, j’imagine ». La directrice révèle : « Parce que c’est remonté jusqu’au recteur d’académie. Lequel m’a rappelé les règles de neutralité qui doivent être appliquées ici ». Jean-Paul lui promet que ça ne se reproduira plus. Pour s’en assurer, elle indique : « Je vais devoir sanctionner Lucie ». La mère de cette dernière est choquée : « Quoi ? Mais vous plaisantez là ? ». La directrice lui apprend que non : « Vraisemblablement, elle va être exclue un jour ou deux de notre établissement ». Le Lieutenant Boher trouve que c’est disproportionné ». La directrice se justifie : « A deux mois des élections, je dois faire un exemple. Vous imaginez si tous les enfants se mettent à faire du prosélytisme ? ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)