Alison est vraiment très remontée contre Abdel !

07 janvier 2020 22:04

Le matin, à la coloc, Abdel apporte le petit déjeuner au lit à Alison : « Hey, il lui est rien arrivé à Jade. Elsa lui a même promis de l’aider à retrouver son fils. Donc j’ai bien fait de lui parler ». Elle réplique : « C’était à moi de le faire ! ». Il lui rappelle : « T’as eu l’occasion mais tu t’es dégonflée. Il fallait bien que ça sorte ». La sœur de Mila lance : « C’était pas le moment ! Je te l’ai dit et tu m’as pas fait confiance, comme d’hab ! Ça fait combien de fois que tu me la fait à l’envers en fait ? J’arrive plus à compter ! ». L’avocat se justifie : « J’ai toujours réagi dans ton intérêt ».

Elle hurle : « Mon intérêt c’est que tu m’écoutes ! Tu as vu Elsa ? Elle allait la tuer Jade ! ». Le fils de Karim lâche : « Mais qu’est-ce que tu racontes ? C’est pas vrai. Au contraire, elle lui a même tendu la main ! ». Alison s’énerve : « Sauf que ça tu pouvais pas le savoir ! ». Abdel affirme que oui : « Mais bien-sûr que si je pouvais le savoir ! J’ai été la voir Elsa ! D’accord ? Et je lui ai expliqué que son intérêt était de veiller sur son équipe plutôt que de la terroriser ! Voilà ! ». Sa copine balance : « Mais bravo Maître Fedala ! Quel talent ! L’homme qui murmure à l’oreille des puissants ! ». L’avocat tente de la rassurer : « C’est bon, on va l’aider ta Jade. Tu devrais être contente. Arrête de faire cette gueule ! ». Alison termine : « Mon mec en a rien à foutre de ce que je pense, j’en suis ravie ! ». Elle s’en va…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)