Roland tente de rassurer Samia au sujet de Gaetan

18 décembre 2019 07:34

En terrasse au Bar du Mistral, Roland engage la conversation avec Samia qui prend un chocolat avec Lucie : « Alors tu le trouves comment le colocataire de Jean-Paul ? Il est sympa, non ? ». Elle réplique : « Bah oui j’ai découvert ça. Il était quasiment installé donc »… Le mari de Mirta lance : « Qu’est-ce qui y’a ? Tu t’inquiètes pour ta fille ? Non, non. Mais il faut pas. Gaetan c’est un très bon ami alors »… La créatrice de l’application Safe lâche : « Disons que j’aurais bien aimé être tenue au courant avant qu’il pose sa brosse à dents à côté de celle de Lucie ».

Le père de Thomas s’excuse : « Ah je suis désolé. Je ne pensais pas que ça t’ennuierais ». La compagne d’Hadrien le rassure : « Ce n’est pas de ta faute. De toute façon Jean-Paul avait déjà pris sa décision alors autant que ça soit quelqu’un que tu connais ». Roland dit : « Te fais pas de souci. C’est le fils d’un très bon ami ». Elle demande : « Alors c’est pas un tordu ou je ne sais quoi ? ». Il répond : « Gaetan ? Oh non, tout le contraire. Il n’y a pas plus posé et plus équilibré que lui. D’ailleurs je le connais depuis qu’il est tout petit pour te dire. Lucie, tu veux une part de tarte aux pommes ? Il m’en reste de midi ». La petite fille est ok : « Oui ». Lorsque Roland rentre dans le bar, Samia conseille à sa fille d’enlever ses gants pour ne pas faire tomber sa tasse. A cet instant elle découvre qu’elle a mis du vernis : « Mais t’as trouvé ça où ? ». Lucie termine : « C’est joli hein ? Dans la salle de bain de papa ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)