Luna révèle à Mirta avoir fait du mal à Andrès !

12 novembre 2019 22:40

Alors qu’elle arrive à l’appartement Malkavian, Mirta engage la conversation avec Luna : « Je t’ai apporté un plat du jour. Tu pourras le faire réchauffer pour ton dîner ». Elle réplique : « Non mais c’est bon maman. Tu sais, je sais me faire à manger. Hein. Je suis pas handicapée des mains ». Sa mère lance : « En cuisine, t’as toujours été handicapée ma chérie. Bon, sinon, ça va ? Ta séance s’est bien passée ? ». Sa fille annonce : « J’ai merdé dans les grandes largeurs. Je voulais en savoir un peu plus sur Andrès. Et du coup j’ai failli dans son sac. Et il m’a surprise ».

La femme de Roland cherche à savoir : « Pourquoi t’as fait ça ? ». Luna lâche : « Je sais pas. Je sais pas pourquoi j’ai fait ça. Il refuse de me parler de lui. Ça me rend dingue ». Mirta demande : « Et comment il a réagi ? ». La patronne du Celeste confie : « Lui qui d’habitude est si calme, bah il a explosé et c’était violent ». La femme de Roland est inquiète : « Il n’a quand même pas levé la main sur toi ? ». Luna la rassure : « Non. Bien-sûr que non. Mais il était tellement blessé ». Mirta donne son avis : « Bah c’est sur que ce que t’as fait c’est pas très délicat. Tu t’es excusée après ? ». Sa fille avoue : « J’ai pas pu. Il m’a virée du site là. Je suis virée du stage. C’est fini ». La femme de Roland dit : « Finalement c’est peut-être mieux comme ça. Car fréquenter ce garçon ça te faisait plus de mal que de bien hein ». Luna termine : « De toute façon je sais pas ce que j’espérais bloquée dans ce fauteuil »…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)