Le viol fait débat chez GTS !

12 novembre 2019 22:48

Les employés de GTS découvrent une vidéo de la personne masquée qui invite les femmes à dénoncer leurs bourreaux pour qu’elle les venge. Clément lance à Vincent : « C’est glaçant ! C’est qui cette terroriste ? ». Ce dernier réplique : « C’est grave surtout. L’appel à la délation ça me rappelle les pires heures de notre histoire ». Céline se mêle de leur échange : « Non mais tu mélanges tout ! Les juifs et tous ceux qui ont été déportés ils étaient coupables de rien. Les violeurs le sont eux ».

Le père de Théo et d’Antoine lâche : « C’est plus pervers que ça. Je me sens sur le banc des accusés rien que parce que je suis un homme ». La fille de Frémont demande : « Tu sais combien de femmes violées il y a en France ? ». Il confie : « Non. Honnêtement, je connais pas les chiffres ». La directrice juridique de GTS annonce : « Plus de 90 000 ! ». Le compagnon de Jeanne est surpris : « 90 000 ? ». Clément dit : « Non, bien-sûr c’est horrible. Il faut faire bouger les lignes. Mais on n’est plus au moyen âge là ». Vincent est d’accord avec lui : « Non mais c’est clair. Le délire du scarificateur fou c’est pas de la justice. C’est de la vengeance ». Céline balance : « Et moi je préfère la vengeance à l’impunité ! ». L’ex-mari de Delphine l’arrête : « T’es avocate. Tu peux pas dire ça ». Elle explique : « Mais seulement 10% des femmes agressées ou violées portent plainte. 10% de ces plaintes aboutiront à une condamnation. En fait ça fait un viol puni pour 100 commis. Je vous laisse méditer là-dessus ? ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)